Terre sauvage

Le hurlement des loups dans le massif des Monges
Nous voilà tous les sept dans le Massif des Monges, du 5 au 10 juin 2016, avec Marc notre
guide, sur les traces de vie des animaux. Pour la majorité d’entre nous, nous
découvrons ces paysages magnifiques et grandioses.
En route pour l’Oratoire (2075m) et l’émerveillement commence
: Tétras Lyre,
crotte de loups, chevreuil, renard, chamois, marmottes, bouquetins, aigle royal,
milan royal…
Poursuite du séjour dans le massif avec observation d’une aire de grand Duc,
aire d’un aigle, les magnifiques guépiers, la visite d’un élevage ovins et nous
voilà au milieu de… patous
! Le soir, après avoir vu toute une horde de
sangliers immense émotion, ce que nous espérions tous sans y croire vraiment
à 200m de nous environs, les hurlements prolongés de toute une meute de
loups
! Frissons garantis.
Col et lac d’Esparon, superbe vue et au milieu d’un tapis de fleurs les
marmottes, mouflons chamois.
Découverte de la vallée clause de R., et pique nique nocturne près
d’un
village abandonné : sangliers, chevreuil lièvre et … un lapin qui ne voulait pas
nous quitter
!
Turriers clôturera ce séjour en observant une aire d’aigle avec aiglon puis,
retour par un magnifique vallon.
Tous les jours, des conférenciers tel que Patrick Boffy (pastoraloup), Mado
(commentaire diaporama), Michel Phisel (évolution de la société par rapport au loup)
et bien sur Marc (présentation du Massif des Monges) nous ont fait part de leur
expérience, de leur passion. Nous avons appris à voir les traces de vie, à reconnaître
des plantes leur utilisation.
Merci Marc pour tout ça et ta bonne humeur, merci Ingrid pour ton accueil, ton
sourire et ta bonne cuisine.
Auteur de l article marc